Qu’est-ce que la Sophrologie Caycédienne ?

La Sophrologie Caycédienne est la branche authentique de la sophrologie. Elle a été créée à Madrid en 1960 par le neurologue et psychiatre Alfonso Caycédo.

Une sophrologue caycédienne accompagne des personnes pour leur apprendre à optimiser leurs capacités afin de pouvoir s’adapter aux différentes situations auxquelles ils ont à faire face durant leur existence.

La pratique de la Sophrologie Caycédienne développe la connaissance de soi et permet de mobiliser les ressources qui existent en tout être humain pour devenir vraiment soi-même.

C’est une discipline qui repose sur un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et de mobilisation du corps et de l’esprit. Elle établit un dialogue constructif entre le corps et l’esprit pour plus de sérénité, de vitalité et de mieux-être.

Pour qui ?

La sophrologie caycédienne s’adresse à tous, aux enfants comme aux adultes. Elle s’adapte aux besoins et capacités de chacun et permet d’avancer à son propre rythme.

Pour quoi ?

La sophrologie caycédienne permet à chacun de gérer des problèmes spécifiques comme : Le stress, l’anxiété, les tensions corporelles, les troubles du sommeil, les troubles de l’humeur, les troubles de l’attention et de la concentration, le manque de confiance en soi, le manque de vitalité.

Ell permet aussi la préparation à un évènement : compétition sportive, prise de parole en public, concours, accompagnement à la naissance

L’objectif final de la sophrologie caycédienne est existentiel puisqu’elle aide chacun-e à développer ses ressources pour s’engager dans l’existence avec les valeurs qui lui conviennent.

Plus précisément, elle aide chacun à :

  • Développer une conscience sereine
  • Se réapproprier son corps et l’habiter
  • Adopter des attitudes positives face aux difficultés de la vie
  • Mieux réguler ses émotions.
  • Développer la confiance en soi
  • Gagner en autonomie
  • Se donner la liberté de choisir le sens de son existence

Sa pratique régulière permet une meilleure acceptation de soi-même et des autres.

La méthode

L’enseignement du Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne (MSSC) est assuré en Europe par Sofrocay® depuis 1988 et est la seule formation permettant l’exercice de la Sophrologie Caycédienne.

La Méthode Caycedo® consiste en une méthodologie appelée Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) et une série de techniques spécifiques. La Relaxation Dynamique de Caycedo est une méthodologie cohérente et structurée qui se compose de douze degrés. Sa pratique nous conduit au développement de la perception de notre corps, de notre esprit, de nos états émotionnels et des valeurs qui nous sont propres.  Le regard intérieur porté sur soi-même est tourné vers le positif tout le long des activations. Les pratiques répétées vont permettre une transformation consciente et positive de notre attitude envers nous-mêmes et le monde environnant.
Pour plus d’informations : www.sofrocay.com

La sophrologie caycédienne n’est pas :

  • Une simple boîte à outils de techniques permettant de se détendre, de gérer son stress… La sophrologie caycédienne est une démarche à travers laquelle chacun va pouvoir mieux se connaître et mobiliser ses capacités de bien-être, d’adaptation et d’évolution. Cette démarche, inspirée de la phénoménologie, est aussi importante que les techniques elles-mêmes.
  • Une méthode de relaxation : les capacités de détente et de récupération sont souvent travaillées en sophrologie caycédienne, mais la relaxation n’est pas une fin en soi, même si c’est un bénéfice certain de la méthode.
  • De l’hypnose : il n’y a aucune suggestion inductive de la part d’une sophrologue caycédienne. La sophrologie caycédienne développe au contraire l’autonomie et la participation active de la personne.
  • Une sorte de yoga : même si le corps occupe une place centrale dans la démarche, la soprologie caycédienne n’est pas une pratique corporelle
  • De l’auto-suggestion : la sophrologie caycédienne développe la connaissance de soi et les capacités d’adaptation et d’action dans le monde. Il ne s’agit en aucun cas de voir la vie en rose ou de s’auto-suggérer que tout va bien ou mieux.
  • Une méthode « magique » : les techniques s’appuient sur la recherche scientifique, la pratique est un entraînement volontaire et méthodique.
  • Une psychothérapie : une sophrologue caycédienne en tant que telle n’est pas habilitée et formée pour diagnostiquer et prendre en charge des troubles entrant dans le cadre des psychopathologies. Elle ne cherche pas à interpréter des symptômes, des ressentis, des vécus. Une sophrologue caycédienne pourra, par contre, intervenir de manière très bénéfique en complément et souvent en collaboration avec un médecin, un psychologue, ou un psychothérapeute.