Qu’est-ce que l’Approche centrée sur la personne ?

L’Approche centrée sur la personne (ou ACP) est une approche de la psychothérapie et de la relation d’aide créées par le psychologue nord-américain Carl Rogers à partir des années 50.
l’Approche Centrée sur la Personne appartient au courant de la psychologie humaniste. La philosophie de base de cette approche est la confiance absolue dans la capacité de chacun à développer les ressources nécessaires à son développement.

La praticienne de la relation d’aide s’engage dans la relation avec la personne accueillie. Dans l’échange, elle chemine avec elle, en respectant le chemin que la personne souhaite prendre sans l’orienter, ni la juger ou la conseiller, pour aller vers elle-même.

L’approche centrée sur la personne s’appuie sur l’instinct d’accomplissement, ou tendance à l’actualisation, que possède tout organisme vivant et qui fait qu’il tend à croître, à se développer, à réaliser tout son potentiel. Elle fait confiance à l’élan vital qui conduit l’homme vers un développement plus complexe et plus complet. Elle se donne pour but de libérer cet élan vital.

Carl Rogers

Pour qui ?

Il est des moments dans la vie où nos fragilités, nos douleurs, nos questionnements nécessitent une aide extérieure pour pouvoir se dire. Il est important de prendre le temps, dans la bienveillance et la confidentialité, de déposer ce qui nous pèse. L’échange authentique avec la praticienne de la relation d’aide permet de se comprendre et de découvrir des perspectives nouvelles pour notre vie.
L’Approche Centrée sur la personne offre à chacun les conditions nécessaires de confiance, de respect, d’empathie et d’authenticité pour aller à la rencontre de soi, trouver des réponses à son mal-être et soulager un désir profond de changement.

… paradoxe curieux, c’est au moment où je m’accepte tel que je suis que je deviens capable de changer.  

Carl Rogers

Pour quoi ?

Pour une personne accompagnée dans l’Approche Centrée sur la Personne, l’objectif, est de devenir vraiment soi-même.

Devenir soi-même c’est :

  • Parvenir à se comprendre et à accepter tous les territoires qui la constituent
  • Découvrir les valeurs et les repères qui lui sont propres en dehors de toutes les injonctions extérieures qui ont pu l’influencer.
  • Retrouver des bases personnelles à partir desquelles constituer un rapport au monde et aux autres qui lui convienne.

Dans le respect de cette approche, je m’engage à :

  • Écouter chacun comme il est, sans jugement ni apriori
  • À le comprendre à partir de son champ de références et à partager avec lui ce que j’ai compris
  • À être authentique dans la relation.

Ce climat de travail créé les conditions de confiance nécessaires pour aller à la rencontre de soi sans peur, ni censure et approcher ses émotions, ses perceptions et ses pensées.

Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l’idée qu’il a de lui-même, ses attitudes et la manière de se conduire ; il peut puiser dans ses ressources pourvu que lui soit assuré un climat fait d’attitudes psychologiques facilitatrices.

Carl Rogers

Les séances

Nos entretiens, assis en face à face, sont des échanges dans lesquels j’accompagne ce qui a besoin d’émerger sans donner de conseil, ni l’orienter ou l’interpréter. Notre approche considère que c’est vous-même, et plus exactement votre organisme dans son entier, qui sait ce qui demande à être amené à la conscience pour être exploré. Petit à petit, vous trouvez les réponses qui vous sont propres et vous permettent un profond changement.