Atelier Théâtre – Sophrologie Caycédienne – Groupe de Parole

5 séances en groupe de 4 personnes le dimanche de 14h à 18h30
1H de sophrologie, 2h30 de théâtre, 1h groupe de rencontre 
Les 11,18 octobre ; 8,22 Novembre ; 6 décembre 2020 
et/ou les 19,24 Janvier ; 7,14 Février ; 7 Mars 2021 

Pour le respect du groupe et la cohérence du travail, la présence aux 5 séances est requise.
Si besoin et avec l’accord du groupe, il est possible d’adapter le calendrier.

À La Chadenède, 47 avenue Carnot, 30 100 Alès

Tarif : 250 euros pour les 5 séances 
 Possibilité de payer en 4 fois  

Découvrez la pratique, en assistant à un atelier sur les 4 proposés : 
Les Dimanche 13, 20, 27 septembre 2020
De 14h-18h30 en Groupe de 4 personnes
Prix de l’atelier découverte : 10 €

Contact et information 
Sophie Rousseau – tel : 07 81 33 45 75 – Par mail via la page contact

Formulaire d’inscription

Pour qui ?

L’atelier s’adresse à toute personne souhaitant faire un travail sur soi, dans le cadre rassurant d’un petit groupe. Il est particulièrement adapté pour une personne qui veut se remettre à l’écoute de son corps, apprendre à lâcher prise, reprendre confiance en elle et trouver le plaisir d’exister comme elle est.

Groupe d’adolescents et groupe d’adultes.

4 personnes permettent de constituer un groupe suffisamment petit pour rester rassurant. Le nombre volontairement restreint de personnes permet un suivi individualisé, des temps d’exploration et de travail pour chacun.e et une qualité d’échange entre tous.

Pour quoi ?

Aller à la rencontre de soi par différents chemins et se surprendre à oser être soi-même : habiter son corps et s’y sentir bien, exprimer ses émotions et en faire des alliées, entrer en relation de manière authentique avec soi et avec l’autre.

A travers trois pratiques spécifiques et complémentaires, nous proposons à chacun, à chacune : 

  • d’avoir la liberté d’inventer, d’explorer, d’imaginer 
  • de mettre en forme poétiquement ce qu’il, ce qu’elle veut partager 
  • de se mettre à l’écoute de son corps, d’éprouver le plaisir de le percevoir et de le mettre en mouvement
  • de danser
  • de découvrir ses émotions, d’en faire une ressource 
  • de mettre en mots ses ressentis 
  • de développer ses capacités et renforcer les structures qui l’étayent
  • de prendre confiance en soi, d’écouter ce que l’on veut vraiment et de s’accepter tel qu’on est

Les objectifs de la sophrologie caycédienne, du théâtre et du groupe de parole 

La sophrologie caycédienne est un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

Le théâtre est la rencontre entre des gens sur un plateau et des spectateurs dans la salle. Il existe par la mise en forme poétique des mondes intérieurs de ceux qui sont sur le plateau.
Dans le cadre de l’atelier, les spectateurs sont également les membres du groupe. Il n’y a pas de regard extérieur au groupe invité à voir le travail.

Le groupe de parole est un espace singulier d’échange où les sentiments et les émotions peuvent s’exprimer spontanément sans être étouffés, censurés ou peur d’être jugés. 

Toutes ces pratiques ont en commun d’apprendre à se connaître et à oser être soi-même. Les associer permet de créer un effet d’amplification de l’influence de chacune et d’utiliser les acquis d’une pratique dans le champ des autres approches. 

Chaque approche permet de travailler de manière spécifique et nous avons à cœur de respecter la spécificité de chacune. Pour être précis, quand nous pratiquons la sophrologie caycédienne, nous respectons l’éthique de la sophrologie caycédienne, lorsque nous faisons du théâtre, nous le faisons avec des exigences artistiques et lorsque nous animons un groupe de rencontre, nous travaillons dans la philosophie de l’approche centrée sur la personne de Carl Rogers.

En savoir plus sur …

…La sophrologie caycédienne

La sophrologie caycédienne est une pratique créée en 1960 par le psychiatre Alfonso Caycedo et régulièrement développée et actualisée depuis sa création. Grace à des exercices de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit, elle permet de développer une « conscience sereine », de se réapproprier son corps, d’adopter des attitudes positives et de mieux réguler ses émotions. Elle permet de renforcer les capacités et les structures internes de la personne afin de mieux affronter les variations de l’environnement. Elle vise l’autonomie de la personne et la liberté de choisir la direction à donner à sa vie. 

…Le théâtre

Le théâtre que nous pratiquons est un théâtre qui place l’humain au centre de ses préoccupations. Il permet d’explorer tous les territoires de la personne, les pires comme les meilleurs, de les connaître et de les accepter. C’est un théâtre qui permet à chacun, en secret, de se connaître dans sa complexité et de s’accepter pour devenir vraiment soi-même. Il permet aussi de comprendre l’autre dans ses contradictions et de l’accepter à partir de ses références, sans jugement ni a priori. 

Faire du théâtre c’est mettre en forme par les mots, par la danse, le chant, la musique, un monde qu’on porte en soi et que l’on veut partager. On peut le faire avec ou sans mot, en dansant, avec ses propres mots ou ceux d’un autre, à partir d’un support ou au contraire d’improvisations. Faire du théâtre c’est être libre d’inventer comme il nous plaît un univers sur le plateau pour le partager avec un public.

Le groupe de rencontre selon l’Approche Centrée sur la personne de Carl Rogers

Ce qui pousse les gens vers le groupe de rencontre, c’est une faim de relations profondes et vraies dans lesquelles sentiments et les émotions peuvent s’exprimer spontanément sans être étouffés ou censurés. Carl Rogers

Un groupe de rencontre réunit des personnes qui ont la volonté de se retrouver pour parler librement. Il est un lieu d’expériences profondes et sincères qui invitent à être vraiment soi-même, à s’accueillir dans toutes ses facettes, à ne plus s’abriter derrière des façades et des rôles, à explorer ses sentiments sans peur d’être jugé, à vivre librement ses craintes, ses envies ou ses émotions, à entrer en relation de manière authentique avec soi et avec l’autre.

Dans un climat de liberté et d’aide, les membres d’un groupe deviennent plus spontanés, plus proches de leur vécu, plus ouverts à leur propre expérience… et ils aboutissent à des échanges interpersonnels plus profonds. Carl Rogers

Le groupe de rencontre est facilité par une personnes qui garantit un climat de confiance, d’acceptation sans jugement, d’empathie, de bienveillance et de confidentialité.